Olivier CourthiadeOlivier Courthiade,

Né(e) en 1953 à Toulouse

C’est à la danse classique que le petit Olivier voulait consacrer sa vie , à cause d la musique et de l’ apparente liberté qu’il aurait pu offrir à son corps malingre.

Demande tout à fait saugrenue pour son père , pyrénéiste chevronné tenant échoppe de pharmacien place Arnaud Bernard, à Toulouse , le grouillant quartier des halles où les chevaux des éboueurs et des maraichers donnaient encore un caractère rural à ce repaire d’ Ariégeois rapatriés.

Il avait fallu changer de vocation. La passion ne manquant pas à ce scorpion bon teint né le 7 novembre 1953, la cuisine et les grand s animaux peuplèrent ses projections .

Après des études classiques au lycée Pierre de Fermat où il fut qualifié avec commisération de « poète et de paysan » par son professeur principal… Olivier le coryphée contrarié , opte pour un lycée agricole en Ariège car selon sa mère : « on ne se fait pas une santé dans une cuisine »

 

Le voilà donc Ariégeois d’adoption à 13 ans , passionné par ce pays si attachant , sa langue , son histoire et surtout sa montagne. La sauvegarde du petit cheval de Mérens dont il apprend l’ agonie sera pour lui « le pied » à l’ étrier d’une longue carrière dans le domaine des races en voie d’ extinction , ce qui lui revaudra la reconnaissance du Ministère de L’ Agriculture qui l’ élève en 2011 au grade d’ officier du Mérite agricole.

 Installé depuis 1977 au cœur du département dans la haute vallée de l’ Aize, Olivier, par ailleurs, enseignant d’équitation et d’attelage , cultive les 30 hectares de sa ferme de « Méras » uniquement avec des bœufs, chevaux , mulets. Il y forme bon nombre de stagiaires demandeurs de savoir lié à la traction animale.

Sa passion des cuisines du monde peut également s’ épanouir grâce à son appartenance au réseau Accueil – Paysan qui lui permet de tenir couvert et chambre d’hôtes.

S’il n’est pas trop bousculé, peut – être qu’avec un verre de Patxaran à portée, il confiera au clavier de son piano en vous les faisant partager ses émotions.

http://www.ecole-des-mulets.fr/
 
Les Editions du refuge